Usure des freins à ressorts à manque de courant

Les freins à ressorts à manque de courant INTORQ sont très résistants à l'usure et conçus pour des intervalles de maintenance assez longs. La garniture de friction, la denture entre le rotor et le moyeu, ainsi que la structure mécanique du frein sont toutefois soumises à une usure fonctionnelle inhérente à la nature de ces composants. Pour assurer un fonctionnement sûr et sans problème du frein, il convient donc de le vérifier, de l'ajuster, voire de le remplacer périodiquement.

Le tableau ci-dessous décrit les différentes causes d'usure et les conséquences correspondantes sur les composants du frein à ressorts à manque de courant. Pour calculer la durée de vie du rotor et du frein et fixer les intervalles de maintenance à respecter, il faut quantifier les facteurs d'influence déterminants. Parmi ceux-ci, les principaux facteurs sont le travail de friction, la vitesse au démarrage du freinage et la fréquence de manoeuvre. Lorsque la garniture de friction est soumise à plusieurs causes d'usure simultanément dans le cadre d'une même application, les facteurs d'influence doivent être additionnés pour évaluer l'usure.

En savoir plus

Maintenance et inspection des freins à ressorts à manque de courant

Pour assurer un fonctionnement sûr et sans problème des freinsà ressorts à manque de courant, ces derniers doivent être régulièrement contrôlés et inspectés. Côté installation, le travail lié aux opérations de maintenance peut être facilité en assurant une accessibilité optimale des freins. Tenir compte de cet aspect en cas de montage intégré des entraînements et lors de leur installation.

Pour les freins de service, les intervalles de maintenance nécessaires sont déterminés en premier lieu par le taux d'utilisation du frein dans le cadre de l'application concernée. Toutes les causes d'usure doivent être prises en compte pour le calcul de l'intervalle de maintenance. Pour les freins dont le taux d'utilisation est faible (freins de parking pour arrêt d'urgence par exemple), des inspections périodiques à intervalles fixes sont conseillées. Afin de limiter les interventions, l'inspection peut être réalisée conjointement à d'autres opérations de maintenance cycliques de l'installation.

Une absence de maintenance des freins peut entraîner des défauts de fonctionnement, une interruption de la production ou encore des dommages de l'installation. Un système de maintenance adapté aux conditions de fonctionnement et aux taux d'utilisation du frein doit donc être élaboré pour chaque application. Pour les séries de freins à ressorts à manque de courant INTORQ, prévoir les intervalles et opérations de maintenance décrits dans le tableau ci-dessous. Les opérations de maintenance doivent être réalisées conformément aux indications détaillées contenues dans les instructions de mise en service INTORQ des freins concernés.


En savoir plus

Tenir compte des indications suivantes lors des inspections et opérations de maintenance :
  • Eliminer les impuretés correspondant à des traces d'huile ou de graisse à l'aide d'un nettoyant pour frein. Si nécessaire, remplacer le frein après avoir établi la cause du problème. Eliminer les impuretés et les particules entre le corps inducteur et l'armature dans l'entrefer, car elles nuisent au bon fonctionnement du frein.
  • En cas de remplacement du rotor, le couple de freinage initial n'est atteint qu'après rodage des surfaces de frottement. Après le remplacement du rotor, l'usure au démarrage est plus élevée après rodage des armatures et des brides. Dans ce cas, ajuster l'entrefer de manière anticipée si nécessaire.